Le 6 mars 2020, à Saint-Hyacinthe, le conseil d’administration de la Fédération canadienne des municipalités (FCM) a adopté une résolution pressant le gouvernement fédéral à moderniser la Loi sur les langues officielles

Parraine de la résolution, l’Association des municipalités bilingues du Manitoba (AMBM) salue le leadership de la Fédération canadienne des municipalités (FCM) faisant de la modernisation de la Loi sur les langues officielles sa politique officielle.

« Les gouvernements municipaux peuvent jouer un rôle de premier plan pour favoriser le respect et l’égalité de tous les résidents tout en renforçant la diversité de leurs communautés, a dit le président de la FCM. La FCM est impatiente de s’associer au gouvernement fédéral pour soutenir les efforts des dirigeants locaux en vue d’offrir des services dans les deux langues officielles. »

« Une Loi sur les langues officielles modernisée qui tient davantage compte du rôle des municipalités canadiennes dans la promotion du bilinguisme a du grand bon sens pour le développement et la pérennité de nos communautés de langue officielle en situation minoritaire, a affirmé le président de l’AMBM, Ivan Normandeau.

« Cette résolution plaide en faveur d’outils qui aideront les municipalités canadiennes à offrir de façon active des services municipaux dans les deux langues officielles. Cela représente un pas dans la bonne direction. »

La résolution demande que la FCM presse le gouvernement fédéral de moderniser à fond la Loi sur les langues officielles afin de réaffirmer et de renforcer un partenariat fédéral-municipal direct en matière de langues officielles.

La résolution prévoit également que la FCM incite le gouvernement fédéral à explorer la mise sur pied d’un programme de financement, de ressources et de formation en matière de langues officielles pour les municipalités canadiennes afin de soutenir et de promouvoir le développement des communautés de langue officielle en situation minoritaire.

Télécharger la version intégrale de la résolution

Renseignements : Justin Johnson, chef de la direction, 204-289-4077, [email protected]

 

La modernisation de la Loi sur les langues officielles devient la politique officielle de la FCM